Un été à la plage

L’été est une quête, une recherche éphémère renouvelée chaque année. Quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, une parenthèse dans nos vies ordinaires. Un moment pour voir comment le temps passe, voir à quoi nous ressemblons lorsque nous mettons nos habitudes de côté. Regarder l’autre, y trouver un possible miroir, se regarder, se retrouver.

L’été est une quête de liberté. La liberté de choisir où l’on est, avec qui l’on est, comment l’on est. Un espace-temps aux multiples possibles : vivre différemment, s'éloigner de son quotidien, en inventer un nouveau. Vivre sa diversité et accepter celle des autres.

Au bord des plages, le long des chemins forestiers, dans les allées des campings, dans les bars le soir…nous faisons des rencontres. Les gens acceptent de se faire photographier sans trop savoir à quoi s’en tenir. Ils posent pour nous, ils posent devant nous. Une relation s’installe, les deux parties ne cherchent pas la même chose. Les situations se compliquent, se dénouent ou deviennent ambigües.

On tente d’établir une distance que l’on ne sait pas vraiment contrôler. Les gens se rapprochent puis s’éloignent, des liens se créent puis disparaissent, le rythme s’accélère. Nous contrôlons de moins en moins les situations. Les corps se libèrent, se montrent et s’expriment. Les rencontres se font plus naturellement, notre photographie se libère. D’une certaine façon nous sommes comme eux, nous aussi nous vivons cet été à la plage, nous aussi nous avons notre quête. Il se passe enfin quelque chose, nous ne nous en rendons même pas compte, nous sommes dedans.

L’été touche à sa fin. Les promesses de soleil et de plaisir s’évaporent peu à peu. Il faut rentrer chez soi, retourner à nos vies normales. Tout est allé très vite, trop vite. Les réponses que l’on croyait venir chercher se sont transformées en questions.

Dans l’air, il ne flotte plus que le parfum mystérieux de l’été.
Back to Top